Louer son bien

Pourquoi vous devriez faire de la location meublée ?

Modalités de gestion moins contraignantes, fiscalité moins pesante, loyers encaissés plus élevés... Les avantages de la location meublée ne sont pas négligeables. Dans cet article, E-Gérance vous explique pourquoi vous devriez faire de la location meublée plutôt que de louer votre logement vide et vous donne des conseils pour meubler votre bien immobilier.

 

L’essentiel du dossier :

  1. Comprendre l'intérêt de faire un investissement locatif
  2. Découvrir les avantages de la location meublée
  3. Savoir comment transformer une location vide en location meublée

 

Pourquoi vous lancer dans un investissement locatif ?

 

Investir dans l’immobilier locatif, c’est-à-dire acheter un logement en vue de le mettre en location, vous permet de développer un patrimoine amené à prendre de la valeur au fil du temps. Et ce, tout en percevant des revenus complémentaires réguliers et à long terme, qui pourront vous aider à vous constituer une épargne et à compléter votre pension de retraite une fois que vous serez sorti de la vie active, par exemple.

 

L’investissement immobilier est un placement particulièrement intéressant. Accessible même si vous ne disposez pas de capitaux très importants, il peut être financé par un crédit, dont une large part des mensualités sera remboursée grâce aux loyers réglés par le locataire.

 


 

Les avantages de la location meublée

 

Dans le cadre d’un investissement locatif, le propriétaire peut opter pour la location vide ou la location meublée. La deuxième solution présente plusieurs avantages.

 

Des loyers plus élevés

 

À surface et localisation égales, un logement loué meublé permet d’encaisser des loyers 10 à 30 % plus élevés qu’un bien loué vide. Même si l’investissement est plus important en location vide (il faut acheter et entretenir les meubles et les équipements présents dans le logement), ce type de location offre globalement un meilleur rendement locatif.

 

Des risques de vacance et d’impayés plus faibles

 

Les biens meublés, notamment les appartements de faible surface localisés en ville, sont très recherchés par les étudiants, les jeunes actifs, les professionnels en mobilité et les touristes. Cette forte demande minimise les risques de vacance entre deux locataires.

 

Par ailleurs, les risques d’impayés pour une location meublée sont théoriquement plus faibles que pour une location vide : les étudiants ont habituellement leurs parents pour garants, les professionnels en mobilité voient leurs loyers payés par leur entreprise et les touristes règlent leurs loyers en avance.

 

Une gestion moins contraignante

 

L’un des autres atouts de la location meublée est sa souplesse de gestion. Alors que pour une location vide, la durée minimale du bail est de trois ans renouvelables, le contrat de location meublée a une durée d’un an renouvelable seulement. Si le locataire est étudiant, cette durée peut même être portée à neuf mois sans reconduction. Ce qui laisse au propriétaire plus de marge de manœuvre s’il souhaite reprendre le logement.

 

En outre, dans le cadre d’une location meublée, les charges peuvent être encaissées de manière forfaitaire. Ce qui dispense le propriétaire de procéder chaque année à une régularisation des charges, dont le calcul peut être fastidieux.

 

Une fiscalité avantageuse

 

Nous arrivons au plus grand avantage de la location meublée : sa fiscalité intéressante. Contrairement aux revenus des locations vides, qui sont des revenus fonciers, les gains tirés d’une location meublée sont considérés comme des bénéfices industriels et commerciaux (BIC).

 

Dans ce cadre, le propriétaire est en droit de déduire de son revenu imposable les frais et charges relatifs à la mise en location du logement (intérêts d’emprunt, travaux d’entretien, honoraires d’agence en cas de gestion locative, etc.). Il peut aussi amortir le logement et les meubles. S’il touche moins de 70 000 € de loyers par an, il bénéficie du régime micro-BIC : il ne peut alors pas déduire ses charges pour leur montant réel ni pratiquer d’amortissement, mais il profite d’un abattement forfaitaire de 50 % sur ses loyers déclarés.

 

Un propriétaire doté du statut de loueur en meublé professionnel (LMP) peut de plus déduire ses éventuels déficits fiscaux des loyers encaissés. Il est également exonéré de taxation sur les plus-values s’il vend le logement.

 

Comment transformer une location vide en location meublée ?

 

Il est tout à fait possible de meubler un bien vide pour pouvoir profiter des avantages de la location meublée. Cependant, il ne vous suffit pas d’installer un lit, une chaise et une table : la loi définit une liste des équipements qui doivent obligatoirement être présents dans un logement meublé.

 

Selon le public visé et le standing en vigueur dans le quartier, vous devrez éventuellement rajouter des éléments de confort supplémentaires pour vous assurer de trouver facilement des locataires : télévision, machine à laver, climatisation, etc.

 

Il vous faudra également adapter votre contrat de location : celui-ci devra être conforme au bail type instauré par la loi Alur. En plus de l’état des lieux d’entrée et de sortie, il devra être accompagné d’un inventaire détaillé du mobilier.

 


 

Le saviez vous ?

Le saviez vous ?

Si vous décidez de louer un logement meublé, faites bien attention à suivre les exigences de la loi. Si vous ne mettez pas à disposition l’ensemble des équipements obligatoires dans le bien ou si vous oubliez de joindre l’inventaire du mobilier au bail, par exemple, votre locataire pourra demander la requalification de votre location en location vide. Vous perdrez alors les avantages de la location meublée.

Vous voulez devenir un expert et réussir votre projet de location ?

Tout le mag e-gérance

E-gérance newsletter

Recevez tous les mois l'actualité de l'immobilier et les informations essentielles pour gérer votre location comme un pro