Qui paie quoi

Propriétaire ou locataire : qui doit installer le détecteur de fumée ?

Si le logement que vous louez n’en est pas encore équipé, il est indispensable d’installer un détecteur de fumée, pour éviter tout problème avec votre assurance. À qui revient cette responsabilité ? Qui paye ? E-Gerance vous en apprend plus sur les obligations du propriétaire bailleur et du locataire.

 

L’essentiel du dossier :

  • L'obligation d'installer un détecteur de fumée dans une location
  • Qui du propriétaire ou du locataire est en charge de son installation

Quel est le rôle d’un détecteur de fumée dans une location ?

Un détecteur de fumée remplit un objectif essentiel : prévenir les occupants du logement de la présence d’un incendie ou d’un feu non maîtrisé par une alarme, qui se déclenche au contact de la fumée.

Il doit impérativement être installé loin de la cuisine et de la salle de bain, pour éviter qu’il ne se mette en route suite à un contact avec de la vapeur d’eau ou des fumées de cuisine.

Il est également primordial qu’il soit muni du marquage CE, preuve qu’il est bien conforme aux normes européennes.

Est-il obligatoire d'installer un détecteur de fumée dans une location ?

Si vous vous apprêtez à louer un appartement, sachez qu’il est aujourd’hui nécessaire que le bien soit doté d’un détecteur de fumée (qu’il s’agisse d’une location saisonnière ou permanente, d’un logement principal ou secondaire).

Au-delà de l’impact de la présence d’un tel détecteur en matière d’assurance, cet accessoire permet purement et simplement d’alerter et de réveiller les occupants du logement en cas d’incendie, et de sauver des vies.

Propriétaire ou locataire : qui doit payer pour le détecteur de fumée ?

C’est au propriétaire bailleur que revient l’obligation de mettre en place un détecteur de fumée. Il a la possibilité de l’installer lui-même ou de le faire installer, par un tiers ou par le locataire (qui doit alors lui fournir une attestation de pose).

Si l’occupant du bien achète le détecteur par ses soins, le propriétaire doit lui rembourser la somme avancée.

Une fois le détecteur en place, le locataire n’a plus qu’à contacter son assurance habitation avec la facture de l’appareil. Il pourra alors obtenir une prime plus attractive, ou une réduction du prix de la franchise en cas d’incendie.

Vous voulez devenir un expert et réussir votre projet de location ?

Tout le mag e-gérance

E-gérance newsletter

Recevez tous les mois l'actualité de l'immobilier et les informations essentielles pour gérer votre location comme un pro