Investissement locatif

Investissement locatif : sur quelles villes miser après la crise ?

Les prévisions économiques penchent vers une baisse des prix sur le marché de l’immobilier au sortir de la crise du coronavirus. L’intérêt d’investir est donc grand. Où investir dans l’immobilier après la crise du coronavirus est une question récurrente, de même que la liste des villes sur lesquelles miser. Voici quelques éléments pour vous éclairer.

 

L’ESSENTIEL DU DOSSIER :

  • L’intérêt d’un bon investissement
  • Tirer profit de la baisse des prix
  • Dans quelles villes investir ?

Tirer les leçons du confinement

 

Le confinement est plus difficile à supporter pour certaines personnes que d’autres, en particulier lorsque le logement est : 

  • De petite taille ;
  • Vétuste ;
  • Sans balcon ou jardin ; 
  • Mal éclairé ;
  • Mal isolé. 

 

Les locataires occupant ces biens pourraient revoir leurs priorités afin d’améliorer leur confort. Pour la plupart de ceux qui vivent dans de tels logements, la décision pourrait être sans appel : quitter les lieux au plus vite. 

 

Ainsi, un bon investissement immobilier va tout d’abord concerner un type de bien. Plusieurs atouts sont à réunir pour rendre votre bien attractif :

 

- Un balcon ou un jardin ;

- Une bonne isolation thermique et phonique ;

- De la clarté ;

- La proximité d’un parc ou d’un espace vert.

 

Les centres-villes des grandes métropoles (Paris en particulier) ont été les premiers à être désertés à l’annonce des mesures de confinement, au profit de maisons secondaires situées à la campagne ou dans une banlieue paisible. C’est dans ces zones que l’investissement locatif sera le plus intéressant.

 

Quelle que soit la ville dans laquelle vous souhaitez investir, il est important de calculer le rendement locatif de votre investissement. Il faut donc évaluer la demande locative pour être sûr de faire une bonne affaire.

 

Profiter de la baisse des prix

 

Selon les spécialistes, la crise sanitaire va occasionner une baisse inévitable du prix de l’immobilier. Cela pour plusieurs raisons : 

 

  • La demande risque de diminuer durant les prochains mois, en raison de la baisse des revenus d’une partie des acquéreurs ;
  • La crise pourrait entraîner une offre plus grande, à cause des ménages fragiles qui se séparent de leurs biens ;
  • La hausse des taux immobiliers pourrait conduire à moins d’investissements.

 

Ainsi, la tendance allant vers une baisse des prix, il est judicieux d’investir son argent dans la pierre, neuve ou ancienne, qui reste une valeur sûre. L’intérêt d’investir vous permet de placer votre argent et d’en retirer des revenus chaque mois

Villes sur lesquelles miser après la crise

 

Les petites et grandes villes

 

Pour faire de bons investissements, il vaut mieux privilégier les villes accusant une baisse du prix de vente au m². Il s’agit essentiellement de villes moyennes et attractives, comme :

 

  • La Rochelle ;
  • Tours ;
  • Dijon ;
  • Poitiers.

Cependant, quelques grandes métropoles pourraient aussi être concernées, comme :

  • Toulouse ;
  • Grenoble ;
  • Nice. 

 

Les proches banlieues des grandes villes comme Paris, Bordeaux, Lille ou encore Lyon sont aussi des villes sur lesquelles miser. En effet, le télétravail a connu un réel essor durant le confinement. Il est légitime de penser que de nombreux salariés voudront privilégier ce mode de travail à l’avenir. Ces personnes-là pourront donc s’accorder un rayon géographique plus vaste dans leurs recherches de location. 

 

Toutefois, les spécialistes s’accordent à dire que Paris intramuros ne sera pas affecté par une forte baisse de prix. La demande étant toujours forte, les prix devraient rester stables. Cependant, seul l’avenir nous éclairera sur ce point.

 

La campagne

 

La campagne n’est pas forcément si éloignée des grandes villes qu’on l’imagine. En effet, dans les 50 kilomètres autour de Paris, de nombreux villages offrent un cadre de vie agréable, tout en étant proches de la capitale

 

Cet exemple n’est pas isolé, toutes les métropoles s’entourent de petites villes où le marché de l’immobilier a été impacté par la crise sanitaire. Si le profil des locataires peut être différent (moins d’étudiants, par exemple), ce type de location peut s’avérer être un bel investissement.

 

Au vu de tous ces éléments, vous savez désormais vers quelles villes vous orienter pour votre investissement locatif. Une étude approfondie de votre rendement locatif est à prévoir pour être sûr de votre investissement.

 

Le saviez vous ?

Le saviez vous ?

De nombreux dispositifs de défiscalisation sont à votre disposition pour optimiser au mieux votre investissement locatif. Ils permettent notamment d’obtenir des réductions d’impôts, pensez-y ! 

Vous voulez devenir un expert et réussir votre projet de location ?

Tout le mag e-gérance

E-gérance newsletter

Recevez tous les mois l'actualité de l'immobilier et les informations essentielles pour gérer votre location comme un pro

Et si vous déléguiez la gestion de votre location à un professionnel ?

Découvrez notre offre