Fiscalité

Quelles sont les charges déductibles des revenus fonciers ?

Le bien que vous louez vous permet de percevoir des revenus fonciers, qui sont par la suite imposés. Certaines charges déductibles peuvent faire baisser le montant de vos impôts fonciers. Il est important de connaître ce qui peut être déduit des revenus fonciers, notamment si vous avez des frais de gestion ou si vous faites des travaux dans votre location vide. Faisons le point sur les différentes charges que vous pouvez abattre de vos revenus fonciers.

 

L’essentiel du dossier :

  1. Quels travaux sont concernés ?
  2. Déduire les dépenses liées à la gestion d'un bien loué
  3. Le cas des locations vides

 

Déduire des travaux de ses revenus fonciers

 

Lorsque vous effectuez des travaux d’amélioration dans un logement en location, qu’il soit occupé ou vide, vous avez le droit d’en déduire le coût de vos revenus fonciers. Toutefois, cela ne concerne que ceux visant à améliorer le confort du lieu ou la sécurité des occupants. Les travaux d’agrandissement ne sont pas concernés. Vous pouvez déduire de vos revenus fonciers les rénovations telles que :

  • La conception de sanitaires
  • L’installation d’un chauffage central
  • La pose de volets
  • La mise en place d’un système de sécurité

Dans le cas de travaux d’entretien ou de réparations, certaines charges sont déductibles. Toutefois, seuls les travaux imputés aux propriétaires sont concernés, et non ceux qui doivent être réalisés par le locataire. Ainsi, vous pouvez déduire de vos revenus fonciers :

  • Le remplacement de la chaudière ou du système de chauffage
  • La réfection de la toiture
  • La mise en conformité ou le changement du système électrique

Les charges déductibles concernant les travaux sont particulièrement intéressantes. En effet, en plus de bénéficier de déductions fiscales, les rénovations permettent d’entretenir votre bien meublé. Les besoins de réfection sont particulièrement importants dans le cas d’une mise aux normes du logement. De plus, cela vous permettra d’avoir moins de tâches à faire au moment d’une nouvelle mise en location, après le départ de l’occupant actuel.

 



Les dépenses déductibles liées à la gestion d’un bien loué

 

La location vide d’un bien peut entraîner certaines dépenses. Elles peuvent parfois être considérées comme des charges déductibles, comme :

  • Les frais de gestion locative versés à des tiers pour prendre soin de la location de votre bien
  • La rémunération du concierge
  • La rémunération d’un gardien
  • Les frais de procédure, en cas de litige, versés à un avocat, un huissier, un notaire ou un expert

 

Parmi les dépenses les plus courantes qui peuvent occasionner des charges déductibles, nous pouvons citer le coût des primes d’assurances afférentes au bien loué. Celles-ci peuvent concerner :

  • Une assurance multirisque habitation qui couvre le bien
  • Une protection juridique en cas de conflit
  • Une assurance contre les loyers impayés
  • L’assurance emprunteur du prêt immobilier relatif au bien loué

 

Notez qu’en cas de sinistre, les indemnités que vous percevrez devront être ajoutées à vos revenus fonciers. Ceci est une contrepartie à la possibilité de déduire le coût de ces assurances.

 

Les taxes et impôts relatifs au bien loué peuvent aussi être considérés comme des charges déductibles. Il peut s’agir de :

 

La taxe d’équipement

  • La taxe foncière
  • La taxe sur les surfaces de stationnement
  • La taxe sur les bureaux (en Île-de-France)

 

Les frais d’emprunt peuvent également être concernés, tels que :

  • Les intérêts d’emprunt
  • Les frais de constitution du dossier emprunteur
  • Les frais d’inscription hypothécaire

 

De même, les frais de notaires relatifs à l’achat du bien loué peuvent être déduits des revenus fonciers. Ceci doit cependant être fait l’année où ces sommes sont payées.

 

Le cas des locations vides

 

Une location vide, par opposition à une location meublée, vous donne droit à des abattements fiscaux. En effet, le régime forfaitaire micro BIC permet de déduire 30 % de vos revenus fonciers sur une location vide. Cet abattement se fait de manière automatique auprès des services fonciers, il sera ajouté à toutes les autres charges déductibles que vous pouvez justifier.

 

Les différents types de charges déductibles des revenus fonciers concernent les locations vides, mais peuvent aussi être appliqués dans le cadre d’une location meublée. Cette dernière permet un abattement supérieur, de 50 %. Cependant, la location vide a de nombreux avantages, comme notamment la durée du bail, qui est de 3 ans minimum, contre 1 an pour un bien meublé.

 

Abattement pour une location vide, frais de gestion, rémunération d’un concierge, travaux… vous savez désormais tout ce qu’il faut savoir sur les charges déductibles des revenus fonciers.

Le saviez vous ?

Le saviez vous ?

Les frais de gestion locative peuvent être déduits de vos revenus fonciers. Grâce à cela, vous pouvez faire appel à des professionnels qualifiés comme E-Gérance pour gérer votre bien et le louer en toute sérénité.

Vous voulez devenir un expert et réussir votre projet de location ?

Tout le mag e-gérance

E-gérance newsletter

Recevez tous les mois l'actualité de l'immobilier et les informations essentielles pour gérer votre location comme un pro