État des lieux

6 conseils pour établir un état des lieux comme un professionnel

Annexes obligatoires au bail vide ou meublé, les états des lieux d’entrée et de sortie dressent l’état d’un bien en location et de ses équipements à l’arrivée et au départ du locataire. En prenant soin de réaliser vos états des lieux aussi bien qu’un professionnel, vous vous prémunirez contre les litiges avec votre locataire en cas de dégradations immobilières ou d’usure anormale du logement. Découvrez nos six conseils pour disposer d’un état des lieux de qualité.

 

L’essentiel du dossier :

  • Comprendre l'importance des états des lieux d'entrée et de sortie
  • Connaître les astuces pour réaliser un état des lieux digne d'un professionnel

 

1. Utiliser un formulaire conforme à la loi

Un décret publié le 30 mars 2016, relatif à la loi Alur, rend obligatoires certaines mentions dans un état des lieux. Pour disposer d’un état des lieux de qualité professionnelle et éviter de vous retrouver avec un document non conforme à la loi, et donc d’une valeur nulle, assurez-vous d’utiliser un formulaire type d'état des lieux récent comme celui que vous propose E-Gérance.

 

2. Établir l’état des lieux dans de bonnes conditions

Le jour de la réalisation de l’état des lieux, assurez-vous que le logement dispose d’une alimentation en eau, en électricité et en gaz afin de pouvoir tester le bon fonctionnement de tous les équipements. Dans l’idéal, remplissez l’état des lieux en journée pour profiter d’une meilleure visibilité et ne passer à côté d’aucun défaut. Si cela n’est pas possible, vérifiez que suffisamment d’ampoules et de lampes sont présentes dans le bien.

 

3. Ajouter des commentaires précis sur le formulaire

Les formulaires types d’état des lieux proposent généralement des cases à cocher pour matérialiser l’état de chaque équipement du logement, avec des mentions comme "bon état", "état moyen", "mauvais état", etc. Ces termes pouvant être sujets à interprétation, n’hésitez pas à rajouter des commentaires précis pour décrire les défauts ou l’usure de chaque partie du bien et éviter toute contestation de votre locataire (X carreaux fissurés dans la cuisine, X trous dans le mur d’un diamètre supérieur à X cm, etc.).

 

4. Être minutieux et ne pas bâcler l’état des lieux

L’état des lieux, perçu comme une corvée par bien des propriétaires, a tendance à être bâclé. Or, vu l’importance légale de ce document, il est essentiel de le réaliser en faisant preuve d’un grand souci du détail. Un état des lieux digne d’un professionnel, correctement rempli, demande entre 1h30 et 2h. Pénétrez dans chaque pièce et examinez-en les moindres recoins, du sol au plafond, en passant par les portes et les murs. Ouvrez chaque robinet, testez chaque appareil électrique ou électroménager et n’oubliez pas de relever les compteurs.

 

5. Prendre des photos du logement

Lors de la réalisation des états des lieux d’entrée et de sortie, pensez à apporter un appareil photo ou votre smartphone. Prenez des clichés de chaque pièce dans sa globalité et photographiez en détail chaque défaut ou dégradation. Cela vous permettra de disposer de preuves incontestables en cas de litige avec votre locataire concernant la remise en état du logement en fin de location. Pour vous assurer que les photos soient recevables devant un tribunal, vous pouvez par exemple les imprimer, les dater, les signer et les faire signer par votre locataire.

 

6. Effectuer un pré-état des lieux de sortie

Rien ne vous empêche de prendre rendez-vous avec votre locataire environ un mois avant son départ pour réaliser un pré-état des lieux du logement. Au cours de cette visite de la location, vous inspecterez le bien avec la même attention que si vous faisiez l’état des lieux de sortie réel, afin de mettre en évidence les réparations, travaux et remplacements d’équipements nécessaires. Votre locataire pourra ainsi entreprendre les remises en état qui lui incombent avant de rendre le logement, ce qui vous fera gagner du temps et évitera les litiges locatifs.

Vous voulez devenir un expert et réussir votre projet de location ?

Tout le mag e-gérance

E-gérance newsletter

Recevez tous les mois l'actualité de l'immobilier et les informations essentielles pour gérer votre location comme un pro

Et si vous déléguiez la gestion de votre location à un professionnel ?

Découvrir notre solution