Louer son bien

Comment transformer une location vide en location meublée ?

La location meublée présente de nombreux avantages. Loyers encaissés plus intéressants, déductions fiscales, moins de problèmes pour relouer le bien… Tout cela rend la location meublée particulièrement attractive, notamment sur les biens de petite surface situés dans les grandes villes. E-Gérance vous explique comment transformer votre investissement locatif nu en une location meublée.

 

L’essentiel du dossier :

  • Quand faire de la location meublée ?
  • Les bonnes démarches à effectuer 
  • Trouver les meubles

 

Quand décider de transformer son bien locatif en une location meublée ?

 

Acheter un bien pour le mettre en location est un investissement immobilier locatif qui permet de se constituer un patrimoine tout en profitant de revenus réguliers, tirés des loyers encaissés. Pour alléger le montant de son imposition foncière annuelle, il peut être intéressant de transformer un bien vide en une location meublée.

 

Avant de vous lancer, il faut vous assurer que le logement est situé dans une zone où la demande de locations meublées est forte. En effet, les hébergements déjà meublés situés en ville sont très prisés, tout comme ceux présents dans les stations balnéaires ou de sports d’hiver. Cela n’est pas vraiment le cas dans les campagnes. Ceci s’explique par le profil des locataires à la recherche de meublés. Ces derniers sont généralement des étudiants, des travailleurs saisonniers ou encore des actifs souvent mutés dans le cadre de leur emploi.

 

Il faut savoir que certains dispositifs fiscaux afférents aux locations vides empêchent de transformer le bien en location meublée. Si vous avez acheté le logement tout en bénéficiant d’un régime de défiscalisation immobilier, comme les dispositifs Scellier ou Pinel, vous devez attendre que votre engagement arrive à son terme. Dans le cas de la loi Scellier, par exemple, l’engagement minimal est de neuf ans. Une fois le délai arrivé à échéance, vous êtes libre de louer votre bien meublé.

 

Vous souhaitez optimiser vos revenus fonciers ? Découvrez notre solution

 

Dans le cas d’un appartement situé dans un immeuble en copropriété, vous devez vous assurer que la location meublée n’est pas interdite par le règlement de la copropriété. Une fois que vous aurez vérifié que vous n’enfreignez pas le règlement, vous pourrez alors opter pour la location meublée.

 

En tant que propriétaire bailleur, vous devez bien entendu attendre que votre logement soit vacant pour décider de le transformer en location meublée. De plus, l’absence de locataire sera le moment opportun pour réaliser des travaux et équiper votre bien avec le mobilier adéquat.

 

Comment transformer son investissement locatif en location meublée ?

 

Dès lors qu’un logement n’est pas occupé, qu’aucun contrat de location n’est en cours et que vous n’avez pas d’obligations fiscales qui vous en empêchent, vous pouvez décider à tout moment de louer votre bien meublé. Les changements vont essentiellement porter sur l’aménagement de l’appartement ou de la maison, mais aussi sur les documents que vous signerez avec le prochain locataire. En effet, en cas de location meublée, certains documents changent par rapport à une location meublée, en particulier :

– le bail de location meublée ;

– l’état des lieux d’entrée et de sortie, qui doit comporter la liste précise des équipements.

 

Dans le cas d’une location meublée non professionnelle (LMNP), les revenus locatifs seront imposés au même titre que vos salaires. Vous devez donc vous inscrire auprès de l’administration fiscale compétente en tant que loueur de meublé non professionnel. De plus, vous bénéficierez d’un abattement fiscal non négligeable.

 

Aménager sa location meublée, l’étape incontournable

 

Régie par les articles 25-3 et suivants de la loi du 6 juillet 1989, modifiée par l’article 8 de la loi Alur du 24 mars 2014, la location meublée est strictement encadrée. En tant que propriétaire bailleur, vous devez fournir « un logement décent équipé d’un mobilier en nombre et en qualité suffisants pour permettre au locataire d’y dormir, manger et vivre convenablement au regard des exigences de la vie courante ». Par ailleurs, le décret 2015-981 du 31 juillet 2015 fixe une liste du mobilier qui doit être présent dans le logement meublé.

 

Équiper votre location meublée est une étape incontournable. Vous devez tout d’abord vous assurer que vous choisissez des meubles robustes, qui résisteront plusieurs années. Pour offrir le confort et le standing recherchés par les locataires, ces meubles et équipements ne doivent pas seulement servir à « combler l’espace », ils doivent être en bon état d’utilisation et de fonctionnement.

 

Pour meubler votre bien locatif, deux solutions s’offrent à vous. La première, la plus classique, est d’acheter les meubles et les équipements. La seconde solution est de louer ce mobilier. Pour cela, de nombreux sites proposent un service de location de meubles qui peut être intéressant pour équiper votre bien loué meublé. Une fois le logement aménagé, votre nouveau locataire pourra s’y installer.

Le saviez vous ?

Le saviez vous ?

Le propriétaire bailleur qui opte pour une location meublée non professionnelle (LMNP) peut bénéficier du régime micro BIC. Ainsi, il peut profiter d’un abattement fiscal de 50 % sur les loyers encaissés si ces derniers ne dépassent pas 71 000 euros par an.

Vous voulez devenir un expert et réussir votre projet de location ?

Tout le mag e-gérance

E-gérance newsletter

Recevez tous les mois l'actualité de l'immobilier et les informations essentielles pour gérer votre location comme un pro