Les idées reçues sur les logiciels de gestion locative

Aujourd’hui, bien des propriétaires choisissent de gérer seuls leurs biens immobiliers, pour des raisons principalement financières. Cependant, cette décision demande non seulement quelques connaissances, mais aussi du temps et beaucoup de rigueur. Des logiciels de gestion locative sont apparus depuis quelques années pour aider les bailleurs. Ces outils sont censés répondre à un grand nombre de besoins : élaboration de documents juridiques, calcul et revalorisation des charges, gestion des loyers... Mais attention, ils peuvent être trompeurs. Derrière leur apparente utilité se cachent de multiples risques, susceptibles de mettre un propriétaire dans des situations difficiles. Comment fonctionne un logiciel de gestion locative et quels sont ses dangers ? Explications. 

 

L’essentiel du dossier :

  1. L'intérêt d'utiliser un logiciel de gestion locative
  2. Les limites de ce type d'outil
  3. Les solutions pour gérer sa location immobilière

Un logiciel de gestion immobilière, à quoi ça sert ?

C’est une évidence pour tous les propriétaires qui ont un jour décidé de mettre leur bien en location : la gestion immobilière est une activité particulièrement chronophage. Et l’informatique offre des possibilités de simplification inespérées. Mais un logiciel de gestion locative peut-il vraiment vous aider ?

Comment fonctionne un logiciel de gestion locative ?

Opter pour un logiciel de gestion immobilière, c’est une façon pour vous, en tant que bailleur, de bénéficier d’un support dans votre gestion locative. Mais même si ce type de logiciel peut vous épauler dans votre travail en vous faisant des rappels de dates, en créant des automatismes administratifs ou en gérant vos annonces, en pratique, l’aide qu’il vous procure reste basique et limitée.

Entre rédaction du bail et encaissement des loyers : que peuvent faire ces logiciels ?

La plupart des logiciels de gestion immobilière intègrent des outils et fonctionnalités permettant de faciliter certains points, comme :

  • la gestion de la TVA ;
  • les appels de loyer et les quittances ;
  • l’enregistrement des paiements de la CAF ;
  • le paiement des loyers ;
  • le stockage des informations importantes sur les biens loués, les locataires et les baux ;
  • le calcul et le paiement des charges ;
  • l’impression et l’édition de documents types, tels que des états des lieux et des contrats de location ;
  • le calcul des taxes et des loyers, par des calculateurs intégrés.

En bref, le logiciel de gestion immobilière semble être un véritable appui pour le bailleur. Mais seulement en apparence… Car il est aussi un vrai piège ! S’il est tentant de se reposer entièrement sur lui, il ne faut pas oublier que la gestion d’un logement en location demande une attention de tous les instants. Le logiciel vous apporte un soutien technique dans vos démarches, mais ne remplace pas un réel travail au jour le jour.

Est-il intéressant de dépenser de l’argent pour un logiciel de gestion locative ?

Il existe des logiciels de gestion locative gratuits. Néanmoins, avec ces derniers, vous ne pouvez vous occuper que d’une unique location et vous n’avez accès qu’à un nombre réduit de fonctionnalités. De la même manière, les documents types ne sont pas disponibles, et il faut donc importer un bail, un état des lieux, etc. De fait, pour gérer seul un ou plusieurs logements, un logiciel de gestion locative gratuit s’avère trop limité.

Il est possible de trouver des logiciels de gestion locative un peu plus performants pour une centaine d’euros. Ceux-ci proposent en plus des modèles de contrat de bail, mais sont rarement mis à jour.

Enfin, certains logiciels de gestion immobilière disposent d’un éventail relativement étendu de fonctionnalités, mais sont hors de prix. On peut alors se demander quel est leur intérêt par rapport à l’engagement d’un professionnel, qui réclame moins de temps et assure des résultats bien plus probants. D’autant que même les meilleurs logiciels de gestion immobilière possèdent des écueils : ces produits ne sont pas toujours stables et pérennes, ils ne sont pas forcément mis à jour régulièrement et peuvent connaître des bugs. En outre, aucun d’entre eux ne peut vous défaire de vos devoirs en tant que bailleur.

Sachez qu’il existe aussi des « solutions de gestion en ligne », qui sont en fait des logiciels auxquels vous accédez directement depuis un site internet. Leur offre est similaire à celle des logiciels classiques, et ils nécessitent donc la même prudence : en tant que propriétaire, vous n’êtes aucunement déchargé de vos obligations de gestion.

Un logiciel de gestion immobilière fait-il tout à votre place ?

Au moment de choisir un logiciel de gestion locative, il ne faut pas oublier une chose : celui-ci ne fera jamais tout le travail à votre place. En effet, à la différence d’un mandataire à qui vous confiez la gestion de votre bien, le logiciel ne peut ni être au fait des évolutions juridiques les plus récentes, ni vous donner des conseils avisés, ni sélectionner un locataire pour vous. Par conséquent, même en utilisant un logiciel de gestion immobilière, vous restez obligé de garder à tout moment une vraie attention sur votre logement.

Le saviez vous ?

Pour plus de tranquillité, il est utile de recourir à un prestataire de gestion locative en ligne, comme E-gérance. Cela vous permet de déléguer votre gestion administrative quotidienne à des professionnels, tout en conservant un regard en direct sur votre logement.

Déléguez la gestion de votre location

Découvrez une façon innovante de gérer votre location immobilière,
qui s’adapte à tous vos besoins de propriétaire !

Clémence de Nexity E-Gérance

Bonjour, avez-vous besoin d’aide ?